Accueil > Nos fournisseurs > Ker Diop

les bureaux d Epice

Ker Diop

L’entreprise Ker-Diop importe et transforme des produits bio d’Afrique dans une démarche de commerce équitable.

Son fondateur, Emile Diop, Breton d’origine sénégalaise a ainsi développé un partenariat socio-économique avec la Coopake, une coopérative paysanne historique de la région d’Orodora, surnommée le « verger du Burkina ». Ayant lui-même vécu son enfance en Afrique de l’Ouest et conscient des difficultés économiques du monde paysan ouest-africain, il proposa d’acheter la marchandise 10% plus cher que les clients traditionnels de la Coopake. De même, il mit en place, en collaboration avec le directeur adjoint de la Coopake, Souleymane Konaté, un programme de microcrédit à 0%, permettant aux familles membres de la coopérative de passer la douloureuse période de soudure.

La Coopake comprend 62 groupements de femmes de la province de Kenedougou, au sud de Bobo-Dioulasso. Ces groupements produisent de délicieuses mangues, noix de cajou et fleurs d’hibiscus en agriculture biologique. La Coopake assure l’achat de la totalité de la production aux groupements au-dessus du prix du marché, en échange du respect des normes biologiques.

De même, ces femmes, à qui sont dévolues au Burkina la tâche de produire la nourriture pendant que les hommes s’occupent du bétail ou vont travailler en ville, s’occupent aussi de cultures vivrières pour leurs familles.

La Coopake sélectionne attentivement les mangues séchées, noix de cajou et fleurs d’hibiscus pour l’exportation. Une fois arrivées en Bretagne, elles sont emballées à l’Atelier de la Baie, le CAT de Hillion (Côtes d’Armor).

Aussi, une partie du stock de fleurs d’hibiscus prend la direction de Saint Cast Le Guildo, également dans les Côtes-d’Armor, où la Ferme des Landes, une entreprise familiale transformant leurs pommes en jus et cidre, fabrique les fameux jus de Bissap et Bissap-Gingembre (le Bissap étant le terme désignant le jus d’hibiscus en Afrique).